Comment choisir : CPC ou CPM ?

comment-choisir-cpc-ou-cpm.jpg

Il existe différentes manières de monnayerl’affiliation ? D’une part, il y a le coût par clic ou CPC et d’autre part le coût par milliers d’impression ou CPM. Ces deux procédés présentent leurs caractéristiques et leurs intérêts propres.

Quelles différences y a-t-il entre le CPC et le CPM ?

cpm.jpg

L’affiliation n’est pas gratuite et les redirections vers le site de l’affilié ouvrent droit au paiement du diffuseur. Deux mécanismes s’affrontent dans le mode de paiement de l’affiliation. D’abord, le CPC permet à l’affilieur d’être payé à chaque clic effectué sur la bande publicitaire présentant le produit de l’affilié et qui dirige directement l’utilisateur sur le site de ce dernier. Cette rémunération est la plus courante et est fréquemment usée. Son prix varie selon les termes du contrat et peuvent monter jusqu’à 20 centimes et plus.
Le CPM quant à lui est un modèle basé sur le nombre d’affichage de la publicité sur le site affilieur. Contrairement au CPC, le CPM se calcule par millier d’exposition. L’affilieur n’est payé qu’au bout d’un millier d’affichage d’une publicité. Généralement, le prix du CPM est aux alentours d’une quarantaine d’€. Le CPM tend à être moins préféré que le CPC.

Dans quels cas préférer le CPM au CPC ?

cpc.jpg

Le CPM présente néanmoins un avantage certain pour les sites davantage à la recherche de notoriété. En effet, les espaces proposées peuvent ici être plus importantes que pour les pop-up qui sont plus réduits. Cette visibilité de la publicité est très importante et permet de conforter l’ancrage de l’information auprès des utilisateurs. D’ailleurs, pour les petites bandes, rien ne garantit que les internautes choisissent d’y cliquer pour visiter le site proposé. Bien que le CPC soit plus courant, il convient dans certains cas d’opter pour le CPM.